mardi 5 juillet 2011

Mes orgasmes

l'orgasme

On entend beaucoup de choses concernant l’orgasme féminin. Certains parlent d’orgasmes clitoridien et vaginal, d’autres disent qu’il n’en existe qu’un et un seul, le clitoridien.
Physiologiquement, je ne pourrais pas expliquer un orgasme. En me basant sur ce que je ressens, je peux dire que je connais 3 orgasmes complètement différents. Le plaisir n’est pas du tout le même, les stimulations non plus.

L’orgasme clitoridien


Obtenu par stimulation du clitoris, il me demande la plupart du temps de faire appel à mon imaginaire ou bien à des caresses sur les seins. L’orgasme clitoridien est caractérisé par des spasmes et des contractions du ventre.
Cet orgasme, qui peut varier dans la durée, est puissant. Les muscles du ventre se contractent fortement provoquant une sorte de repli sur soi. Je le vis comme une libération de tensions sexuelles. Il me donne un regain d’énergie.

L'orgasme vaginal


Je le ressens lors d’une pénétration vaginale et en levrette uniquement. Il est accompagné d’un liquide qui ressemble à de l’eau : c’est le phénomène de femme fontaine.
A l’inverse de l’orgasme clitoridien, l’orgasme vaginal provoque une ouverture du corps, comme si le bassin s’ouvrait vers l’avant. C’est un orgasme continu et profond qui offre une parfaite détente et un lâcher prise du corps. C’est un orgasme qui me vide et me fatigue. Comme ces messieurs, j’ai un coup de pompe juste après.

L’orgasme anal


Lors d’une pénétration anale, je me masturbe toujours car cela me permet de mieux l’apprécier. L’orgasme anal débute d’abord par un orgasme clitoridien très court puis le plaisir « se déplace » vers l’anus qui se dilate subitement. Une sorte de décharge électrique brève mais plaisante semble remonter le long du conduit anal.

2 commentaires:

OmbresEtCaresses a dit…

Tiens, il faudrait que je fasse un billet de ce genre... pour comparer similitudes et différences ! :)

Et je rajouterais deux autres orgasmes : la stimulation des mamelons (qui me provoque des contractions de l'utérus et une jouissance plus "diffuse") ainsi que la joliment nommée "feuille de rose" (mais il est beaucoup plus rare que j'arrive à l'orgasme).

Les Chroniques du Plaisir a dit…

Ce serait une bonne idée de faire un billet sur ce sujet. Cela peut donner des pistes pour explorer d'autres sensations et réaliser de nouveaux jeux érotiques.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...