Exhib' sur la plage

Exhibition

Ce dimanche matin au vu de la belle journée qui s’annonçait, nous avons décidé, un peu au pied levé, de passer la journée sur la plage près de chez nous.

Cette journée de printemps avait des airs d’été, avec son thermomètre à 27°C et l’océan lumineux était magnifique. Du coup, j’ai dégainé l’appareil photo pour figer ce beau paysage du haut de la dune. Alors que je dirigeais mon objectif sur la gauche, je sursautais presque, en apercevant un homme dans mon viseur. Je ne l’avais pas entendu. Depuis quand me suivait-il ? Les quelques secondes de trouble passées, je cadre à nouveau en prenant soin de mettre l’homme hors champ et prends ma photo. Puis je rejoins en bas de la dune, Mr X qui m’attendait.

Nous étions installés depuis seulement quelques minutes que déjà Mr X remarqua le drôle de manège d’un homme sur la plage, celui-là même qui m’avait surprise en arrivant. Affublé d’un sac à dos, une boîte dans les mains, il arpentait la plage. Il semblait chercher quelque chose dans le sable. Parfois il poussait du bout du pied un quelconque objet, d’autre fois il se baissait, ramassait quelque chose et le glissait dans sa boîte. Mais surtout il ne cessait de jeter des coups d’œil dans ma direction. D'abord furtivement puis ses regards se sont fait de moins en moins discrets, voir insistants.
Peut-être devrais-je préciser à ce stade de l’histoire que nous sommes sur une plage naturiste et que je suis donc complètement nue. Étrangement mon voyeur semble trouver un nombre incalculable de trésors juste devant nous ! Quel hasard !

Mr X m’encourage à jouer avec lui et je sais que je vais adorer ! Allongée sur le dos, je remonte les genoux et écarte bien les jambes. Mon voyeur lance des regards incessants en poursuivant ses va et vient devant nous. Je le regarde en ouvrant et fermant mes jambes. Ses allées et venues deviennent de plus en plus courtes. Puis je m’allonge, ferme les yeux et laisse le soleil me chauffer un peu. Une légère brise marine me caresse le corps. Je la sens chatouiller mes lèvres bien serrées contenant ma mouille prête à s’échapper. J’affectionne ce doux état d’excitation.

C’est désormais Mr X qui me renseigne sur le manège de mon voyeur qui ne cesse de se déplacer en tous sens. Parfois il se rapproche un peu puis s’éloigne. Cela m’amuse et m’excite tout à la fois. J’essaie de deviner ce qu’il peut imaginer. Ira-t-il se branler dans les dunes en se remémorant mon entre-jambe ou bien osera-t-il enfin s’allonger sur la plage en face de nous et continuer à me mâter tranquillement ?

Il est temps de me retourner et de présenter mes fesses à la vue de mon voyeur toujours pas rassasié, bien que ce jeu dure depuis un bon moment. Je n’oublie pas de maintenir mes jambes ouvertes. Mr X m’avertit que mon voyeur s’est finalement assis sur un bout de bois échoué à une vingtaine de mètres devant nous. Puis il quitte son pantalon et s’allonge en ayant pris soin de placer devant lui son sac à dos, formant ainsi avec le morceau de bois une petite fente juste pour m’observer. Je me relève sur mes coudes pour découvrir cela par moi-même. Effectivement il me dissimule son visage et le haut de son corps. L’orientation de sa casquette m’indique que sa tête est tournée dans ma direction. Par contre, si je ne vois pas son visage, j’ai tout le loisir de pouvoir admirer sa queue qu’il ne dissimule absolument pas. Je la détaille un instant, puis m’allonge à nouveau. Si j’aime me montrer, m’exhiber, regarder les hommes m’excite moins.

plage nudiste
Avec Mr X, nous décidons d’aller nous tremper les pieds dans l’eau, l’occasion d’en montrer un peu plus à mon voyeur. Voilà que je passe quelques mètres devant lui, en l’ignorant. Nous trempons nos pieds dans l’eau encore un peu fraîche pour un bain intégral. Pendant que nous marchons dans l’eau, je jette quelques coups d’œil rapides à mon voyeur qui ne me quitte pas des yeux.

Il est maintenant temps de retourner à nos serviettes. Nous filons tout droit de manière à passer seulement 2 mètres devant mon voyeur. Mr X me glisse « tu regardes, hein ? » Bien sûr que je vais regarder ! Et une fois arrivée à sa hauteur, je tourne brusquement ma tête  sur la gauche. Mon voyeur qui n’attendait que cela écarte bien grand ses jambes pour me montrer le spectacle de sa queue au repos. Je souris et poursuis mon chemin.


Il est désormais temps de partir. Ce petit jeu a tout de même duré près de 3 heures. Je remets ma petite jupe et mon haut noir sur mon corps nu et nous remontons non sans difficultés, la dune escarpée. Après avoir lézardé au soleil, l’effort est violent. Nous faisons une petite pose en haut de la dune, l’occasion pour Mr X d’attraper l’appareil photo et de faire quelques clichés de moi. Je me dénude petit à petit, pour finalement me rhabiller. Puis nous reprenons le chemin vers la voiture. Je me retourne vers Mr X et j’aperçois un second voyeur, un peu sur notre droite qui a probablement dû assister à la séance photo...

Commentaires